Foire Aux Questions

Contexte : les passerelles de paiement bancaire interrompent le tracking des visiteurs car la saisie de la carte bancaire est réalisée sur le serveur de la banque. L’URL bancaire va donc générer un « referer » dans vos analyses et la campagne source ne sera pas correctement reliée à la commande payée sur votre site.

Solution : une solution, proposée par l’un de nos clients, consiste à effectuer des réglages dans le compte Google Analytics. Le premier réglage doit exclure le domaine référant bancaire, par exemple « sogenactif.com » pour le Société Générale. Il faut se rendre dans la colonne PROPRIÉTÉS, rubrique « Informations de suivi », sous rubrique « Liste d’exclusion de sites référents ».

analytics-exclusion-domaine

Ensuite il faut modifier dans la colonne VUE, « Modèles d’attribution » pour le définir sur « Première interaction ».

analytics-modeles-attribution

Ce client utilise l’extension de tracking WooCommerce suivante : http://www.tatvic.com/enhanced-ecommerce-google-analytics-plugin-woocommerce/

Produit concerné : toutes la passerelles

Contexte : le paiement est réussi sur le serveur bancaire mais le retour de banque automatique ne fonctionne pas.

Solution : vous devez désactiver l’option « Bloquer les mauvais User-Agents » de l’extension de sécurité SecuPress.

Produit concerné : passerelle Monetico

Contexte : le paiement est réussi sur le serveur bancaire mais l’URL retour CGI2 est NOT OK.

Explications :

  • Vous devez avoir envoyé par e-mail (centrecom@e-i.com) l’URL retour CGI2 indiquée sur la page de réglage de la passerelle Monetico. Attendez la confirmation par Monetico pour effectuer vos tests.
  • Si l’URL a bien été transmise, il faut vérifier l’URL CGI2 indiquée dans l’e-mail de Monetico qui est envoyé après un échec en mode TEST (Votre serveur nous a envoyé un accusé de réception invalide et le paiement a été validé.).
  • Si l’URL CGI2 est la bonne, votre site bloque certainement les appels distants (mode maintenance, extension de sécurité [Wordfence, iThemeSecurity, …], htaccess, firewall, etc.). Identifiez le blocage.

Produits concernés : passerelle Atos 2.

Contexte : sur la page de paiement le bouton de redirection vers la banque est absent.

Résolution : commencez par activer le mode débug de WordPress en plaçant cette ligne dans votre fichier wp-config.php : define( ‘WP_DEBUG’, true );. Réactualisez la page de paiement, vous devriez voir apparaitre l’erreur à l’origine du problème. Si l’erreur affichée est « Fatal error: Uncaught exception ‘InvalidArgumentException’ with message ‘Uri is not valid’« , vérifiez votre traduction de order-received dans WooCommerce > Réglages > Commande. S’agissant d’une terminaison d’URL (endpoint), le texte ne doit contenir ni espace, ni caractères spéciaux, la traduction doit donc être commande-recue par exemple et surtout pas commande reçue.

Produit concerné : Monetico

Contexte : vous constatez que 3DSecure augmente vos abandons de panier et vous souhaiteriez le désactiver.

Résolution : consultez notre article dédié au sujet.

Produit concerné : passerelle Monetico.

Contexte : lors d’une tentative de remboursement depuis WooCommerce vous obtenez l’erreur « Commerçant non identifié ».

Explication : la fonction de re-crédit par requête informatique doit être activée sur votre contrat Monetico. Si vous ne l’avez pas coché lors de la signature du contrat, vous devez demander son activation auprès de Monetico. Sachez que l’adresse IP de votre serveur vous sera également demandée pour sécuriser les requêtes.

Produits concernés : toutes passerelles.

Contexte : après un paiement réussi sur le serveur de la banque vos commandes ne sont pas actualisées sur WooCommerce + message erreur de paiement. Vous avez iTheme Security d’installé sur le site.

Explication : la banque ne parvient pas à joindre le site après paiement. Très étonnement vous allez devoir décocher la case « Enable HackRepair.com’s blacklist feature » pour résoudre le problème. A croire que les IP bancaires sont blacklistées par ce site…

itheme-security-atos-sips

Produits concernés : passerelles Atos.

Contexte : votre site est en HTTPS mais pour fonctionner, votre url de retour de banque autoresponse doit être en http…

Explication : normalement si votre site est en http, son url de retour de banque doit être en http. De même si votre site est en https, l’url de retour de banque doit être en https. Mais… le protocole de l’url de retour de banque doit, selon Atos Sips contacté à ce sujet, correspondre à celui déclaré lors de la mise en place du contrat. Exemple : vous avez un site en http, vous mettez en place un contrat avec votre banque, vous déclarez votre site en http. Vous passez ensuite votre site en https sans faire remonter l’information à votre banque, l’url de retour ne devra pas être en https mais en http. Si par contre dès le départ le site est déclaré à la banque en https, l’url de retour devra être en https. Cette information n’étant pas détectable automatiquement, une option est nécessaire dans la passerelle de paiement pour forcer le http sur l’url de retour de banque pour les sites en https.

Attention, si vos pages http sont redirigées automatiquement vers le https (redirection 301 par exemple), le retour de banque ne fonctionnera toujours pas. Vous devrez dans ce cas, soit désactiver globalement la redirection, soit mettre une exception pour l’url de retour de banque (elle contient le paramètre wc-api), soit informer votre banque que votre site est en https (votre retour de banque devra alors l’être également).

Produits concernés : passerelles Atos Sips (paiement immédiat et en plusieurs fois).

Contexte : Infomaniak bloque des fonctionnalités de php ce qui rend la solution Atos Sips impossible à faire fonctionner sur ce type d’hébergement.

Résolution : ABSOLUTE Web a développé une alternative pour un premier blocage qui est la fonction exec() de php. Utilisez le FTP en ligne d’Infomaniak (https://admin2.infomaniak.com/ftp/) pour créer un dossier cgi-bin à la racine du site, le rendre exécutable, puis y copier le contenu des fichiers du dossier perl de la passerelle (atos_request.pl et atos_response.pl). Rendez ces fichiers également exécutables. Un second blocage concerne l’ouverture d’urls distantes avec get_file_contents(). Pour désactiver ce blocage, créez un fichier .user.ini à la racine du site et ajoutez y « allow_url_fopen=On ». Le reste de l’installation de l’API Atos Sips est classique, copie des binaires request et response et du dossier param sur le serveur.

Produits concernés : toutes les passerelles.

Contexte : après une paiement réussi sur le serveur de la banque vous constatez au retour sur la boutique que la commande n’a pas été actualisée, elle reste en attente de paiement, un message d’erreur de paiement s’affiche sur la page de remerciement.

Résolution : après avoir vérifié que votre site est accessible, que l’url de retour de banque l’est également (vous pouvez la saisir dans un navigateur, elle contient le paramètre wc-api), vous devez vérifier que le firewall OVH n’est pas activé dans le fichier .ovhconfig situé à la racine de l’hébergement. Vous devez avoir http.firewall=none, dans le cas contraire OVH bloque les URLs distantes appelées par le protocole POST, ce qui est le cas des URLs de retour de banque. Si malgré cela le retour de banque n’actualise toujours pas votre commande, désactivez le firewall directement dans le panel d’administration d’OVH.

Produits concernés : les passerelles de paiement Paybox et Paybox Nx.

Contexte : lors de vos tests, Paybox ne parvient pas à joindre votre boutique après un paiement réussi (statut de commande inchangé, pas d’envoi d’email de commande). Lorsque vous revenez sur la boutique une page blanche s’affiche.

Résolution : l’url renvoyée par Paybox est très longue (près de 500 caractères), si vous utilisez l’extension iThemes Security, une option permet de limiter la longueur des urls acceptées sur le site. Vous devez désactiver cette option pour permettre à Paybox de fonctionner correctement.

Remarque : IThemes Security n’est certainement l’unique extension qui limite la longueur des urls, il se peut également que certains hébergeurs appliquent des limitations de ce type pour des questions de sécurité.

Produit concerné : la passerelle de paiement Atos Sips.

Contexte : votre site est hébergé chez Nuxit et vous ne parvenez pas à exécuter le cgi request d’Atos Sips.

Résolution : il faut s’assurer que le paramètre « Fonctions d’exécution » soit actif dans l’administration Nuxit. Il faut ensuite utiliser les cgi de Nuxit en supprimant dans les réglages de la passerelle les chemins vers ces cgi, vous ne devez donc renseigner que le nom des cgi « request » et « response » (sans chemin). Dernier point, le certificat doit être au format classique et non au format php.

Produits concernés : les passerelles de paiement Paybox et Paybox Nx.

Contexte : lors de vos tests vous obtenez une erreur sur le serveur Paybox, indiquant que les informations transmises sont erronées.

Résolution : vérifiez que le montant de votre commande n’est pas inférieur à 1€. En effet le montant transmit à Paybox est en centimes et doit être sur 3 caractères minimum, soit 100 pour 1€, mais 50 pour 0,50€ !

Produits concernés : passerelles Atos et Paybox.

Contexte : vous avez activé le HTTPS depuis les paramètres de WooCommerce (nécessite un certificat), l’url de retour de banque en est dépourvue ce qui bloque la communication entre la banque et WooCommerce pour la mise à jour de la commande.

Résolution : en éditant le fichier .htaccess qui se trouve à la racine de votre site, vous devez trouver les lignes suivantes qui forcent toutes les pages du site à basculer en HTTPS

RewriteEngine On
RewriteCond %{SERVER_PORT} 80
RewriteRule ^(.*)$ https://www.votre-site.fr/$1 [R,L]

Ajoutez une exception pour l’url de retour de banque (exemple pour Atos)

RewriteEngine On
RewriteCond %{SERVER_PORT} 80
RewriteCond %{QUERY_STRING} !wc-api=WC_Gateway_Atos
RewriteRule ^(.*)$ https://www.votre-site.fr/$1 [R,L]

Ainsi l’url de retour de banque http://www.votre-site.fr/?wc-api=WC_Gateway_Atos n’est pas forcée en HTTPS et l’actualisation de la commande est effectuée avec succès.

Produits concernés : les passerelles de paiement Paybox et Paybox Nx.

Contexte : votre site est hébergé chez Icodia et vous obtenez une erreur concernant « allow_url_fopen ».

Résolution : par défault Icodia bloque l’ouverture des urls en http. Cette fonctionalité est nécessaire pour tester les serveurs Paybox (serveur principal et serveur secondaire). Depuis l’administration Icodia, rubrique « Gestion de vos paramètres et outils », vous allez pouvoir autoriser « allow_url_fopen » et ainsi faire disparaitre l’erreur que vous rencontriez.

Produit concerné : la passerelle de paiement Atos Sips.

Contexte : votre site est hébergé chez Gandi et vous ne parvenez pas à exécuter le cgi request d’Atos Sips.

Résolution : il est probable que Gandi ai bloqué l’exécution des cgi sur votre hébergement. Pour contourner ce problème il faut utiliser les cgi mis à disposition par Gandi dont les chemins d’accès sont à priori /usr/local/bin/atos/request et /usr/local/bin/atos/response. Depuis les hébergements php 5.6 les cgi du kit bancaire peuvent être installés sur votre espace, il ne faut plus utiliser les liens Gandi. Si vous ne parvenez pas a exécuter les CGI depuis votre répertoire /srv/data/web/vhosts/dossier_du_site/, vous pouvez essayer de les placer dans le dossier tmp/ situé plus haut dans l’arborescence. Le chemin à renseigner dans les réglages de la passerelle sera alors simplement /tmp/cgi-bin/request par exemple.

Produit concerné : la passerelle de paiement Atos Sips.

Contexte : vous ne disposez que d’un accès à la racine de votre site OVH mutualisé et en plaçant les cgi dans un dossier cgi-bin, les exécutables ne sont pas trouvés.

Résolution : le dossier cgi-bin est un dossier réservé et il ne peut se trouver qu’à la racine de l’hébergement et donc pas à la racine du site. Il faut utiliser un autre nom de dossier pour y placer les fichiers cgi, tel que bin par exemple.

Lorsque vous achetez une extension WordPress sur ABSOLUTE Web, une licence vous est automatiquement attribuée. Elle va de paire avec l’adresse email utilisée lors de la commande.

Il faut savoir que cette licence n’est pas nécessaire pour utiliser votre achat.

La licence apporte deux bénéfices, pour une durée de 12 mois à partir de la date d’achat :

  1. Bénéficier des mises à jour. Lorsqu’une nouvelle version d’une extension est disponible, elle vous sera proposée au même titre qu’une extension du dépôt WordPress. Ces mises à jour peuvent corriger des bugs, apporter de nouvelles options, garantir une compatibilité avec les nouvelles versions de WordPress et de WooCommerce.
  2. Bénéficier d’un support sur les extensions achetées.

Comment saisir sa licence ?

Rendez-vous sur l’onglet Réglages de WordPress puis cliquez sur « Licence … » correspondant à votre produit.

Clé de licence ABSOLUTE Web

Vous trouverez votre Clé de licence dans l’email de confirmation et de téléchargement qui vous a été envoyé lorsque votre commande a été complétée.

Vous pouvez également récupérer vos Clés de licence dans votre compte ABSOLUTE Web, en vous connectant sur http://www.absoluteweb.net/mon-compte/ avec les identifiants de votre commande.

Transférer une licence ?

Si vous êtes amenés à déplacer votre site WordPress, vous devrez impérativement désactiver votre licence en cours pour la ressaisir sur votre nouvelle installation. L’onglet « Désactivation de la Licence » vous permettra de le faire en un clic depuis l’installation en cours de l’extension. Vous pouvez également désactiver une licence depuis votre compte ABSOLUTE Web.

Achat en nombre de vos licences

Pour votre propre site vous n’aurez besoin que d’une licence. Par contre si vous avez une Agence Web vous aurez peut-être intérêt à acheter un pack de 5 ou de 25 licences pour vos différents clients.

Non. Pour proposer le paiement carte bancaire sur votre boutique en ligne WooCommerce il vous faut effectivement une passerelle correspondant à votre banque. Mais vous devrez au préalable conclure un contrat de Vente A Distance (VAD) avec votre banque pour obtenir un Terminal de Paiement Électronique (TPE).

Une fois votre contrat signé, vous pourrez télécharger le certificat commerçant ainsi que le kit de la solution bancaire et la documentation correspondante.

Avant de pouvoir utiliser votre passerelle de paiement WooCommerce, vous devrez impérativement installer le kit de votre banque.

Si vous ne souhaitez pas vous plonger dans les dizaines de pages de la documentation – il faut savoir qu’un niveau technique assez élevé est requis – vous pouvez nous confier cette tâche.

Produit concerné : la passerelle de paiement Atos Sips.

Contexte : certains hébergeurs interdisent l’exécution de la fonction exec() de PHP, fonction nécessaire pour faire fonctionner le kit bancaire Atos Sips en version PHP. Parmi ces hébergeurs nous pouvons citer entre autres Infomaniak, Ikoula et WPEngine.

Résolution : pour contourner la restriction de ces hébergeurs, il faut intégrer des fichiers en language Perl et modifier les appels aux CGI du kit bancaire request et response. C’est que qui a été fait dans nos passerelles de paiement Atos et Atos Nx, vous pouvez dans les réglages indiquer que votre hébergeur bloque la fonction exec() et ainsi basculer sur la version Perl de l’appel des CGI en suivant les instructions fournies.

Produit concerné : la passerelle de paiement Atos Sips.

Contexte : avec le certificat de test, tout se déroule normalement mais dès que vous mettez en place le certificat commerçant pour les tests en pré-production, les cartes bancaires proposées au client, avant qu’il bascule sur le serveur de la banque, ne s’affichent pas.

Résolution : il s’agit très certainement d’une erreur dans votre certificat commerçant PHP ! Vous devrez l’ouvrir avec l’éditeur de votre choix (Notepad, Dreamweaver, etc.) et vérifiez la ligne  » certificate_version!1.0! « . L’erreur porte sur la fin de ligne, le point d’exclamation est sans doute manquant. Ajoutez le, sauvegardez le certificat et transférez le sur le serveur. Votre problème devrait être résolu. A noter que malgré cette erreur dans le certificat téléchargé sur le site de la solution bancaire, nous avons constaté qu’il pouvait fonctionner sans correction sur certain serveur…

Produits concernés : tous les produits téléchargeables.

Contexte : vous avez commandé un produit téléchargeable, vous recevez un email de confirmation de commande contenant le lien pour télécharger votre fichier. Lorsque vous cliquez sur ce lien, une page s’ouvre dans votre navigateur et affiche le message d’erreur « Ceci n’est pas votre lien de téléchargement.« .

Résolution : ce message est affiché par WooCommerce lorsque qu’un utilisateur est identifié mais que son identifiant ne correspond pas à celui du téléchargement demandé. Cela peut se produire si vous disposez de plusieurs comptes sur ABSOLUTE Web. Par exemple vous passez une première commande qui génère la création d’un compte, puis quelques temps plus tard vous passez une nouvelle commande mais vous ne vous identifiez pas avec le premier compte. Un second compte est créé avec une nouvelle adresse email. Si vous êtes identifié avec un des comptes et que vous essayez de télécharger un fichier commandé avec l’autre compte, vous obtiendrez le message d’erreur.